Pourquoi changer les croquettes de mon poilu ?

Pourquoi changer les croquettes de mon poilu ?

La santé passe grandement par l’alimentation et cela vaut autant pour les humains que les animaux. Dans la grande majorité des cas, l’alimentation est responsable de nombreux maux du quotidien : maux de ventre, digestion difficile, mauvais transit, ballonnements, baisse d’énergie… Si ces maux restent vivables au jour le jour, c’est sur le long terme qu’ils s’aggravent et peuvent provoquer des maladies ou des problématiques plus graves qui se manifestent chez nos poilus de diverses manières : retournement d’estomac, dermatite aiguë, gastrites, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, problèmes rénaux, cancers de l’appareil digestif etc.

Lors du choix de l’alimentation de notre animal, nous pensons évidemment tous bien faire ! L’intention n’est jamais à remettre en cause. Nous pensons tous lui donner de bonnes croquettes qu’il adore, nous pensons tous faire le bon choix par amour pour lui. Néanmoins, nous sommes malheureusement mal et sous-informés sur la nutrition animale et sur les réalités qui se cachent derrière les étiquettes de nos croquettes.

NAAD s’investit pour la santé de vos animaux et a à cœur de vous sensibiliser et vous aider à mieux comprendre ce sujet très vaste et très complexe en vous donnant certaines clés qui vous permettront de faire vos choix avec de meilleures connaissances.

Pourquoi donc vouloir changer les croquettes de mon chien ou de mon chat alors « qu’il va bien » ? C’est vrai ça ! Votre chien « va bien », il digère bien ses croquettes, votre vétérinaire vous a validé le choix et la marque de son alimentation, il est en forme, TOUT VA BIEN…

…MAIS c’est vrai que « mon chien se gratte beaucoup », « il a un régime alimentaire spécial car il a des allergies », « mon chien est très sensible et ne digère rien donc je lui donne une recette spéciale digestive care », « il a des plaques sur le corps », « il fait des selles molles », « il fait des gaz odorants », « il a tout le temps faim ! mon chien est un ventre sur pattes », « il a des pellicules », « il a le poil rêche », «il perd énormément ses poils »….

Si votre chien présente, entre autres, l’une de ces caractéristiques, c’est que, dans la grande majorité des cas, son alimentation en est responsable et qu’il vaudrait mieux en changer pour éviter les problèmes sur le long terme.

Mais qu’est ce qui cause tous ces petits maux du quotidien que l’on n’assimile pas forcément à la gamelle puisque votre poilu la dévore ?

- Les problèmes de transit (selles molles, ballonnements, gaz etc) :
Les céréales (riz, maïs, blé, orge, avoine) ont un impact direct sur l’appareil digestif des chiens et des chats. Consommées en trop grande quantité au quotidien, elles vont provoquer des ballonnements, des diarrhées, des gaz et pourront être à l’origine de maladies plus graves sur le long terme. D’autre part, les céréales sont susceptibles de contenir des mycotoxines, produites par des champignons microscopiques, également responsables de troubles digestifs. Enfin, et d’une manière générale, les animaux ont du mal à digérer tout ce qui est transformé ! Les céréales sont lourdes, très longues et difficiles à digérer pour nos animaux qui ont un intestin très court et qui, de ce fait, ont besoin d’une alimentation très digeste.
Nous vous recommandons donc de choisir une alimentation sans céréales.

- Les problèmes de peau (allergies, dermatite, pellicules, démangeaisons etc) :
Les allergies et problèmes de peau sont majoritairement causés par la multiplicité de sources de protéines présentes dans la composition des croquettes. En effet, nous pensons souvent acheter des « croquettes au poulet » tel que mentionné sur l’étiquette du paquet. En réalité, si nous allons lire en détail la composition, il apparait que les croquettes sont composées de poulet mais aussi d’une multitude d’autres viandes et poissons. C’est ce mélange de protéines à outrance qui provoquent des allergies à votre animal. Il est souvent impossible de savoir à quelle protéine votre animal répond mal et il vous faudra démarrer un régime d’exclusion, long et contraignant pour le savoir. C’est pourquoi, nous vous recommandons d’être extrêmement vigilant sur les sources de protéines intégrées dans la composition de vos croquettes. Chez NAAD, nos recettes sont majoritairement mono-protéine (une source unique de viande ou poisson dans la recette) ou sont composés de deux sources de protéines maximum. Fini les allergies et les démangeaisons.

- L’effet « ventre sur patte », manque de satiété :
Votre chien vous réclame tout le temps à manger, ne se suffit pas de sa gamelle, tourne en rond après son repas, et la plupart du temps, nous en rions d’ailleurs « Ah celui-là ! il pourrait manger sans s’arrêter ! » Néanmoins, il se cache une problématique là-dessous : votre chien ne connait pas la sensation de satiété, nécessaire à son bien-être, sa sérénité et son équilibre mental et physique au quotidien. Cette sensation de faim permanente est majoritairement dûe à la faible quantité de viande ou poisson présente dans les compositions des croquettes. Les fameuses « croquettes au poulet » peuvent ne contenir que 4% de poulet selon la loi et certaines croquettes se contentent de ce % pour vos animaux. Votre chien ou votre chat va donc se nourrir finalement de céréales, sous-produits animaux, farines, huiles, sucres et gras qui augmenteront ces pics de glycémie, son excitation, son « envie » de manger, mais qui ne lui offriront en aucun cas la quantité de protéine nécessaire pour sa santé et son équilibre alimentaire. Une fois de plus, nous vous recommandons d’être extrêmement vigilant sur la composition de vos croquettes : la viande ou le poisson doivent être les premiers ingrédients cités dans la composition et doivent représenter au minimum 50% de la recette pour les chiens et 65% pour les chats. Les ingrédients sont listés par ordre d’importance, c’est-à-dire qu’ils doivent être inscrits dans l’ordre en fonction de leur quantité, les plus présents étant inscrits en premiers etc.
Chez NAAD, toutes nos recettes contiennent entre 50% et 65% de viande ou poisson pour les chiens et entre 70% et 75% pour les chats. Le reste de la composition étant des légumes et nutriments. Le tout : sans céréales, sans additifs ni conservateurs artificiels, sans sucres ni sels ajoutés.

- La forme et l’énergie de votre animal, son état général :
Un animal qui va bien est un animal serein, apaisé qui ne présente pas de manière significative un état d’anxiété, de stress ou de nervosité constante. Une alimentation équilibrée qui répond aux besoins nutritionnels de nos chiens et chats a un impact direct sur son état général. Votre animal est en meilleure forme, retrouve sa vitalité et sait également être calme et serein.

Pour résumer, voici donc les éléments à vérifier au dos des croquettes de vos poilus :

- Les protéines animales doivent être inscrites en premiers ingrédients et à hauteur de 50% au minimum pour les chiens et 65% pour les chats. Si ce n’est pas le cas, votre animal ne se nourrit donc pas majoritairement de protéines, ce qui va à l’encontre de ses besoins.

- Éviter la multiplicité de sources de protéines et choisir une composition mono-protéine ou avec deux sources de viande / poisson maximum.

- Bannir les sous-produits animaux et végétaux

- Éviter les céréales (au-delà de 10%) et bannir la composition si les céréales sont inscrits en premiers ingrédients et que, mis bout à bout, ils composent la quasi-totalité de la recette !

NAAD vous propose une gamme complète d’alimentation de qualité :


Des croquettes riches en protéines et sans céréales
pour chiots, chiens adultes, senior, en surpoids mais aussi pour chatons, chats adultes, stérilisés ou avec des problèmes urinaires
Des huiles de poisson produites et fabriquées en France pour chiens et chats
à base de 100% d’une source unique de poisson (saumon, sardine ou foie de morue),
Des friandises ultra saines composées de 80% volaille ou poisson + 20% légumes et bouillon, pour chiens et chats.

À lire :

Bien faire la transition alimentaire avec les nouvelles croquettes.

 


Article précédent Article suivant